Pourquoi apprendre l’espagnol quand on est français, et habitant du pays basque ? D’abord parce que cette langue est sans doute l’une des plus proches de nous, avec des racines latines communes. Jugez donc avec cet exercice :

Camille doit se décrire en espagnol, au cours d’un exercice de présentation positive de soi-même, dans le cadre d’une séance de coaching en espagnol.

Hola ; me llamo Camille, soy francesa ; soy una mujer con muchas cualidades personales. Soy inteligente, amable, hermosa, encantadora, dulce, generosa, dedicada y justa.

Bonjour, je m’appelle Camille et je suis française ; je suis une femme avec de nombreuses qualités : je suis intelligente, aimable jolie, charmante, douce, généreuse, dévouée et juste.

Vous l’avez sans doute constaté, à ce stade de la lecture : les mots cousins sont légions. Ce qui est plutôt encourageant. Cela dit, il est nécessaire de garder en tête que l’apprentissage de cette langue nécessite des efforts.

Les autres motivations ne manquent pas. L’espagnol est la quatrième langue la plus parlée dans le monde ; elle concerne ainsi la majorité des habitants du continent sud américain et la totalité des habitants d’Amérique centrale. Sans oublier l’Espagne voisine, bien entendu.

Outre cet aspect pratique, l’espagnol est doté de multiples charmes. Cette langue chantante et passionnée a une histoire d’une grande richesse. Elle a été partie prenante de la construction du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui, de l’inquisition à la découverte de l’Amérique en passant par un épisode majeur de l’histoire européenne, la guerre d’Espagne, il y a moins d’un siècle.

La conquête Arabo-musulmane de l’Espagne, survenue il y a des siècles, apporte à la langue espagnole une dimension supplémentaire, en la ponctuant de mots arabes. Et que dire de sa littérature ? Gabriel Garcia Marquez, Pablo Neruda, Miguel Cervantès, Mario Vargas Llosa, Zoé Valdès, Lucia Extebarria et bien d’autres encore ont passionné des milliers de lecteurs grâce à la richesse de leurs mots et de leurs histoires.

Pour finir de manière pragmatique, les habitants du pays basque, si proches de l’Espagne ont un intérêt supplémentaire à apprendre l’espagnol : San Sebastian est LA grande ville la plus proche d’ici et le riche pays basque espagnol peut s’avérer être un pourvoyeur d’emploi et un vecteur d’échanges économiques important pour qui souhaite s’orienter dans cette direction.

Alors, ça y est, vous êtes prêts à apprendre l’Espagnol ?

Author